De fil en flamme

image-annacoquelicot23

Si tu croises une vielle femme munie de sa quenouille,

Tourne sept fois ta langue dans ta bouche avant de la saluer.

Mais si le brin vient à se rompre, passe ton chemin.

Tire la chevillette, la bobinette cherra.

De fil en flamme, et en toute occasion, poursuis l’escarbille.

 

Par Anna Coquelicot pour Bizarreries & Co

 

Ceci est ma participation à l’agenda ironique organisé, en ce mois d’avril, par Carnet Paresseux sur le thème de « suivez le fil ».

36 réflexions sur « De fil en flamme »

      1. c’était une clef de bois et la bobinette l’autre morceau de bois pour que la porte s’ouvre …
        Sésame ouvre toi 😉
        quant à l’escarbille j’ai cherché dans le gros Larousse

        sur ce je continue ma quenouille
        bon week end Coqueliquette

        1. Moi j’avais lu, je ne sais plus où, que Perrault avait inventé la formule et que le dispositif de la chevillette et de la bobinette était in dispositif fantaisiste.. Mais si tu me dis qu’il s’agit tout bêtement d’une clef et d’une serrure… en même temps, c’est logique.

      1. Je trouve qua ca fait très élégant et distingué. Peinture? Tu devrais mettre un petit descriptif.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.